4 astuces pour une parole en or

Par 5 décembre 2017Créer
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

parole

La parole a un pouvoir de création gigantesque. En fait, notre parole crée notre entourage, nos relations et notre rapport à nous-même. C’est une arme à double tranchant, à manœuvrer avec prudence.

Quand on y regarde de plus près, elle influence notre opinion et nos comportements. Elle crée le bonheur et le malheur sur cette terre.

Les paroles douces qu’on a reçues influencent notre personnalité, notre détermination. Les mauvaises paroles peuvent ravager notre estime de soi, nos passions.

Dans les cas plus extrêmes, la parole crée les guerres et les paix.

Vouloir influencer positivement sur sa vie et sur son entourage ne se fait pas sans travailler sa parole. Quand on y fait attention, on se rend vite compte des mots nocifs que l’on dit contre nous-même et contre les autres. Cela se fait par peur, par jalousie (sur ce sujet, voir l’article « Etre confiante quand l’entourage réussit mieux que soi »).

Dommage qu’il n’y ait pas une odeur qui sorte de notre bouche en même temps que nos mots. Plus la parole serait destructrice, plus l’odeur serait nauséabonde. Et plus elle serait remplie d’amour, plus elle sentirait la rose. On « sentirait » alors comment l’influence des mots se propage aussi sur les autres. Comment une critique sur quelqu’un influence l’opinion des autres et influence la personne concernée.

Je vous propose quatre façons pour vous entraîner à améliorer votre parole.

L’avantage d’avoir plusieurs méthodes est que selon les circonstances, il y en a toujours une qui nous viendra plus rapidement que les autres.

La parole de Socrate

parole

Voici un petit dialogue qui vaut tout l’or du monde !! Si vous êtes prête à changer votre vie, alors lisez ceci 😉

Socrate est en train d’écrire au pied d’un arbre. Un de ses disciples accourt vers lui d’un pas farouche et s’empresse à lui dire :

– Maître, j’ai quelque chose à vous dire à propos de l’autre disciple … »

Socrate l’interrompt et dit :

– Avant de commencer, répond d’abord à ces trois questions. Première question : Est-ce que tu es sûr que ce que tu vas dire est vrai

– Non

– Est-ce que ton propos est bon ?

– Non

– Bon, alors est-ce qu’au moins ton propos est utile ?

– Non

– Alors, je ne veux pas l’entendre et je te conseil de l’oublier rapidement. 

Lorsque j’ai envie de dire quelque chose mais que je veux d’abord vérifier ma parole, je fais ce petit test. VRAI – BON – UTILE. En général, si j’ai eu envie de vérifier avant de parler, c’est qu’il valait mieux :D. Je n’ai alors aucun remord à me taire et à passer à autre chose.

La parole constructive

parole

Parler des atrocités dans le monde dans le seul but d’en parler, c’est pénible. Se plaindre qu’il n’y a rien qui fonctionne en politique ou en finance parce qu’on l’a entendu à la télé, c’est pénible.

Dans 100% des cas, ça ne sert strictement à rien. Pour le coup, c’est le genre de sujet qui ne passerait pas avec Socrate.

Il ne s’agit pas de nier les faits. S’il y a des choses à régler, parlons-en avec l’intention d’y changer quelque chose à notre échelle. Parler d’un problème oui, en vue de le transformer. Si non, garde ça pour toi et laisse-moi manger mes tartines.

Énormément de personnes ont souffert d’une situation et l’on transformée. J’aimerais parler du projet d’Andrée, concernant les déserts médicaux, sujet badant en effet, mais pas avec elle !! Voilà une façon positive de parler d’une controverse. Cette femme médecin a tout simplement décidé de changer sa vie en créant « sa case à soin », un cabinet mobile sur roulotte ! Elle est actuellement en train de faire toutes les démarches et nous partage cette aventure avec son blog https://ma-case-a-soins.com .

La parole d’amour

parole

Il s’agit ici de travailler sur la façon dont on dit les choses. Parfois, on manque des occasions de rappeler notre amour envers nos proches.

Par exemple, au lieu de dire « A + ! », dire « Je suis super contente de t’avoir vue ».

Ça a l’air simple mais en fait, c’est un réel apprentissage. On apprend à exprimer la parole qui fait le plus de bien pour l’autre et pour soi.

On apprend à se montrer vulnérable devant l’autre et non plus en position de force.

A ce propos, je vous conseille une interview de Gwen Clappe réalisée par Tistrya sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Qg9sufo5kI4 .

Remercier tout-le-temps. C’est un don du ciel, la vie est radicalement transformée. Remercier les personnes/choses qui nous poussent vers le meilleur. Les personnes/choses qui nous donnent de l’énergie.

Complimenter. Célébrer les personnes exceptionnelles qui nous entourent. On ne le fait (souvent) pas assez.

La parole impeccable des 4 accords toltèques

parole

Faire de la magie blanche avec ses paroles. Ne pas médire ni sur soi, ni sur les autres et vous transformez littéralement votre vie !

Pour l’auteur, c’est l’accord le plus important et le plus difficile à réaliser. Au début, il vaut mieux commencer par soi : se dire des paroles bienveillantes, se dire que l’on s’aime et qu’on est formidable !! Et lorsqu’une pensée négative sur soi arrive du style « je suis nulle », s’en éloigner et se dire du bien.

Si vous butez sur un défaut que vous pensez avoir, je vous invite à lire l’article « apprécier ses défauts en tant que compétences », vous serez surprise de constater qu’il s’agit d’un atout 😉

Pour acheter le livre Les 4 accords toltèques de Don Miguel Ruiz cliquez sur le lien.

Ce qu’il faut retenir de cet article

Notre parole peut être notre meilleure alliée ou notre pire ennemie pour la concrétisation de notre bonheur.

Pour beaucoup, c’est l’outil numéro 1 pour commencer quoique ce soit de positif dans notre vie.

Les astuces pour une parole en or :

  • La passoire de Socrate : Si ma parole n’est ni VRAIE, ni BONNE, ni UTILE alors je l’oubli.
  • La parole constructive : parler solution, transformation plutôt que se plaindre pour se plaindre.
  • La parole d’amour : parler de notre amour, remercier et célébrer ce qui nous est cher.
  • La parole impeccable : une parole sans « pêchés », sans mépris, sans médisance et on y est.

Pour en lire plus, un autre accord toltèque est repris dans mon article « 3 phrases magiques pour booster sa créativité », n’hésitez pas à y faire un tour si le sujet vous intéresse.

Je vous souhaite une bonne pratique !

  •  
    28
    Partages
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments

  • kat dit :

    Il paraît qu’il faut 10 semaines pour changer ne fut ce qu’un mot de notre vocabulaire comme: ne plus utiliser “tout”-“rien”; “tout-le-monde”-“personne”; “jamais”-“toujours” ou de se laisser le temps de réfléchir avant de juger: au lieu de dire “c’est moche” “c’est con” dire plutôt: “c’est intéressant” ou “mais c’est quoi ça?”.
    Se faire une liste de A-Z avec des mots positifs, constructifs est stupéfiant. A faire et à refaire.
    Bisous

    • Serena Carniel dit :

      Tu me montreras ! J’ai l’impression que cela améliore “la parole d’amour” ça 🙂 Utiliser des mots plus doux, diminuer le jugement dans les paroles. Merci pour ton commentaire, c’est un exercice que j’aimerai bien approfondir. La parole change notre relation au monde et y ajouter un peu de douceur J’EN AI ENVIE :))))

Donnez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.