Structurer l’identité de votre projet créatif en 9 questions

By 4 mai 2018Créer
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

structurer l'identité de votre projet

Structurer l’identité de votre projet créatif en 9 questions

Vous avez une idée de projet en tête mais vous ne savez pas comment bien structurer le développement de ce projet ? Vous ne savez pas sur quoi vous baser ou quelle stratégie adopter pour structurer l’identité de votre projet? Vous vous êtes lancée dans un projet créatif mais vous manquez de clarté ? Alors cet article est fait pour vous !

A travers ce blog, nous avons eu l’occasion de passer en revue la gestion de projet, les erreurs à éviter pour réussir un lancement de projet créatif, ou encore diverses techniques pour booster sa créativité, en entreprise comme dans votre vie privée. Il est maintenant temps d’aborder une phase de réflexion, de prise de recul, afin de structurer votre projet. Bien qu’il soit préférable de faire ceci avant le lancement d’un projet, n’oubliez pas qu’il est toujours possible d’améliorer un projet en cours de réalisation.

Pour ce faire, nous allons utiliser la technique du vélo. Il s’agit d’une technique développée par Stéphanie Ladrière, formatrice et facilitatrice en créativité et design thinking. La méthode consiste à se poser une série de questions ayant pour but de faire le tour de votre projet, de l’amont vers l’aval. Pour chacune des questions qui sont abordées, je vous conseille de réaliser un petit mind-mapping, ou toutes autres techniques de créativité enseignées dans les 2 tutoriels vidéo.

La méthode du vélo pour structurer l’identité de votre projet créatif

Structurer l’identité de votre projet créatif vous permettra de le faire perdurer dans le temps. Il évoluera tout au long de votre parcours tout en gardant sa base fondamentale. Vous aurez également un visionnage direct de vos ressources. Sur une feuille, prenez le temps de répondre à ces 9 questions essentielles afin de vous assurer une belle route!

Voici les 9 questions pour structurer l’identité de votre projet, façon vélo :

identité de votre projet créatif

1. La selle : Sur quoi je me repose ?

Pour répondre à cette question, vous devez vous demander quels sont vos savoirs, vos savoir-faire et vos savoir-être.

Les savoirs sont les connaissances, la théorie sur laquelle vous pouvez vous reposer.

Votre savoir-faire sont vos compétences, càd vos aptitudes à effectuer certaines tâches. Ce sont des aptitudes que vous avez acquises au fil de votre expérience.

Votre savoir-être est de l’ordre de votre personnalité. Ce sont des traits caractéristiques que vous n’avez pas appris ; vous les possédez en vous. Vos talents sont des savoir-être (cliquez sur le lien pour les identifier).

Prendre conscience des trois savoirs est fondamental afin de vous lancer dans un projet qui vous correspond.

structurer l'identité de votre projet

2. La barre : quel est le cadre, le contexte ?

Ici, il s’agit d’observer la situation d’un peu plus haut, avec plus de recul. Dans quel contexte vous lancez-vous dans ce projet? Quelle est votre place sur le marché ? Qu’est-ce qui a déjà été fait dans votre domaine? Quels sont les facteurs externes pouvant influencer votre projet ?

3. Le guidon : qu’est ce qui me guide ?

structurer l'identité de votre projet

Cette étape est certainement la plus importante du processus. C’est ici que vous définissez vos valeurs et votre vision. Vos valeurs sont les qualificatifs sur lesquelles votre entreprise se base (ex : qualité, relationnel, éthique, …). Votre vision est un texte qui explicite qui vous êtes (en tant qu’entreprise), vers où vous voulez aller et en quoi vous croyez. A travers ces deux axes, vous serez aiguillée sur les pourquoi et les comment. Prenez bien le temps de réfléchir car ils vont cadrer votre projet tout au long de son développement. Par la suite, il faudra se défaire de tout élément ne rentrant pas dans l’axe défini, sans quoi vous vous éparpillerez ou vous vous lancerez vers des actions qui ne vous correspondent pas.

4. La lampe : qu’est ce qui m’éclaire ? Quelles sont mes sources d’inspiration ?

Motivation extrinsèque : quelles sont les facteurs externes qui me boostent ? Avoir des sources d’inspiration extérieures vous aidera à avancer dans les périodes creuses. Elles sont le moteur électrique intégré à votre vélo, qui vous donnera des coups de booste nécessaires sur du court terme.

5. Les freins : quels sont les blocages, les craintes ?

Identifier vos blocages en amont permet d’anticiper d’éventuels problèmes, d’y trouver des solutions ou des alternatives. A chaque blocage décelé, vous trouverez un temps pour réfléchir à comment vous pourriez faire pour passer outre.

6. La roue avant : qu’est-ce qui me fait avancer ?

Pour que votre projet dure sur du long terme, il faut également que vous trouviez une motivation intrinsèque, ce petit quelque chose à l’intérieur de vous qui vous fait vibrer. Cette motivation interne sera le vent qui vous poussera en avant sur du plus long terme, et vous aidera à mener votre projet du début jusqu’à la fin.

7. Les pédales : sur quoi portent mes efforts ?

Concrètement, il s’agit ici du QUOI de votre projet. A quoi sert votre projet? Quel est son but? Il s’agit ici de votre mission, qui viendra compléter l’axe établi par vos valeurs et votre vision. Cette étape peut paraître évidente, mais le fait de prendre du recul vous fera voir les choses différemment. Vous aurez probablement des idées supplémentaires ou du moins une représentation intégrative de votre projet.

8. La roue arrière : sur quoi/qui puis-je m’appuyer ? Quelles sont mes ressources ?

Ici, il s’agit de réfléchir aux ressources qui sont à votre disposition. Ces ressources peuvent être personnelles, matérielles ou humaines. Quels sont les moyens dont je dispose pour avancer dans mon projet ?

 

A la méthode de Stéphanie Ladrière, je me permets de rajouter une neuvième question :

9. La route : quelles perspectives d’avenir pour mon projet ?

structurer l'identité de votre projet

Où serais-je dans 6 mois, 1 an, 3 ans ? Il est très important de se fixer des objectifs et d’évaluer régulièrement notre état d’avancement. Rappelez-vous qu’un objectif doit être SMART :

Spécifique : simple à comprendre, clair, précis et compréhensible.

Mesurable : l’objectif est quantifié ou qualifié. Il y’a un seuil définit à respecter (ex : je roule X kilomètres avec mon vélo pour cette date Y).

Atteignable : suffisamment grand pour aiguiser la motivation.

Réaliste :  assez réaliste pour ne pas perdre pied et ne pas abandonner.

Temporellement défini : délimité dans le temps, avec une date butoir.

Vous mettre des objectifs à atteindre vous permettra de vous donner un cadre, et d’observer votre évolution. Sans ces objectifs, vous risquerez de reporter le travail, de procrastiner ou de vous contenter de la moitié de ce que vous auriez pu faire.

Ce qu’il faut retenir de l’article

En d’autres termes, voici les points importants afin de structurer l’identité de votre projet créatif.

  • Vos savoir, savoir-faire et savoir-être
  • Le contexte dans lequel votre projet s’installe
  • Vos valeurs, votre vision et votre mission
  • Les blocages éventuels
  • Vos motivations extrinsèques et intrinsèques
  • Les ressources dont vous disposez
  • La création d’objectifs SMART

Je vous souhaite bonne route les créatrices

Article co-écrit avec Tancrède Cataldo

  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  

11 Comments

  • Meg dit :

    Bravo pour cet article ! J’ai fait une année d’études dans laquelle on abordait la gestion de projet, et je n’avais jamais entendu parler de cette méthode. Très bon à savoir ! Merci

  • Serena Carniel dit :

    Merci, oui et elle a l’avantage d’être assez visuelle, ce qui facilite les choses 🙂

  • Une façon très instructive de mettre sur pied son business model! 😀 Merci pour ce billet très inspirant!!

  • Juliette dit :

    Un grand merci pour cet article ! Je commence de plus en plus à réfléchir à des projets dans lesquels je pourrais me lancer. C’est encore très flous dans ma tête et j’espère un jour pouvoir véritablement me lancer et créer mon projet 🙂

    • Serena Carniel dit :

      C’est une excellente nouvelle, et paf, une femme créatrice de plus ! Je serai ravie de participer à tes réflexions à travers le blog ou en contact ! N’hésite donc pas à en dire plus si tu en as envie 🙂 j’adore quand une personne accordent du temps à ses projets créatifs 😀 Il en faut plus sur cette vaste planète !!
      Amitiés,

      Serena

  • Lili dit :

    Un billet qui me donne encore plus de rouler vers mes projets. Une aide visuelle très originale et surtout constructive.
    Merci

    • Serena Carniel dit :

      Merci Lili 🙂 j’adore ton blog et du coup, je suis encore plus contente d’éveiller ton envie ! J’espère que nos routes se croiseront plus souvent 🙂
      Serena

      • Lili dit :

        Merci à toi Serena 🙂
        ça me touche beaucoup.
        Ma curiosité et ma soif d’aller plus loin colle avec tes articles alors je pense oui que nos chemins se croiseront de nouveau.

        Douce journée, Lili

  • Rachel dit :

    Wow super article! a garder dans mes favoris …Merci pour les conseils !
    A plus!

    Rachel http://papaye-épicée.com/red-dolce-vita

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.