5 conseils pour favoriser l’aboutissement de ses projets lorsqu’on a trop d’idées

By 9 février 2018Créer
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

idées

Pleine d’idées géniales ?

Certaines d’entre nous sont des machines à idées 😊. On dirait que ça sort de leur chapeau, ou d’on ne sait où. Elles sont réceptives aux histoires, elles font des liens et se régalent lorsqu’on leur dit « on a besoin de nouvelles idées pour l’équipe ».

Si c’est votre cas, tout d’abord, félicitation 😊. Chez femmes-créatrices, on trouve que c’est une chouette qualité 😀 . C’est également une compétence qui s’exerce et qui se travaille. Donc pas de panique pour celles qui aimeraient améliorer leur créativité ! Ce blog est fait pour ça ( pour commencer, vous pouvez aller voir l’article Ajouter pas-à-pas de la créativité dans nos habitudes).

Ici, le but est de donner un coup de pouce à celles qui ont du mal à tenir un projet jusqu’à son aboutissement.

Parce que c’est chouette d’avoir 10 000 idées, mais il y a aussi le revers de la médaille.

Pleine d’idées ? Plusieurs difficultés se présentent à vous

idées

Les idées ne valent rien si on ne les applique pas. Le jour où je l’ai appris, ça m’a fait mal. Maintenant, je me dis tant mieux, sans quoi on n’aurait pas toute l’aventure de les concrétiser 😊.

Quelles sont les difficultés qui se présentent à vous ? Je propose ici d’en travailler cinq :

1) Mettre de l’ordre dans vos idées.

2) Trouver le temps pour la conception de vos idées.

3) Terminer la conception de vos idées, jusqu’à la fin, sans abandonner le projet en court de route.

4) Rester concentrée sur une idée pour la transformer en réel projet avant de passer à une autre.

5) Savoir quand un projet est conclu et qu’il est temps de passer à autre chose.

Les conseils pour ces difficultés devraient être écrits en centaines de pages. Si vous arrivez à assimiler les quelques mini conseils ci-dessous, vous gagnerez le temps de lecture d’un tel livre.

Trop d’idées : les conseils pour les 5 types de difficultés

L’ordre des conseils correspondent à celui des cinq difficultés énoncées.

1) Le rangement et la classification des idées

idées

Dès que vous avez une bonne idée, notez-la.  Carnet de note ou téléphone, peu importe. L’essentiel est que vous notiez vos idées et que vous les regroupiez dans un endroit unique (un cahier ou un fichier ou une boite). Parfois, il vaut mieux les retaper sur clavier, car à la hâte, on n’écrit pas toujours lisiblement.

Ainsi, vous saurez où les retrouver. Classez vos idées par thème. Il existe une application qui relie directement les notes de votre téléphone à votre ordinateur : Evernote. On peut y mettre des photos, des liens internet, des notes écrites, … Et on façonne nous-même nos dossiers pour s’y retrouver. C’est très pratique. (Je précise ne pas avoir de rapports commerciaux avec cet outil).

2) Organiser son temps pour nos idées : les objectifs et les bilans

idées

Avoir des objectifs

Mmmmh « organiser », quel doux mot romantique… ça va aller, on va y arriver. Regardez, êtes-vous d’accord que :

Des petits objectifs mis un-à-un, font moins peur qu’un énorme objectif dont on ne voit pas le bout ?

C’est quand même plus sympa. Tenez un cahier/agenda pour vos projets. Donnez-vous des objectifs sur votre journée, votre semaine, votre mois, votre trimestre, votre année et même sur les 10 prochaines années, si possible. Marquez :

  • Dans dix ans je me vois : ……
  • Dans un an, ce serait cool d’aboutir à ça : ……

Pour y arriver, j’ai douze mois.

  • Quelles sont les étapes pour aboutir à mon projet ? Si je devais énoncer quatre grandes étapes, quelles seraient-elles ? ……….
  • Quels pourraient être mes objectifs pour ce trimestre-ci (la première étape du projet) ? …..
  • Du coup, pour y arriver, quels sont mes objectifs pour ce mois-ci ? ……
  • Répartis sur quatre semaines, ça donne des objectifs plus petits. Lesquels ? ….
  • Et cette semaine-ci je commence quoi ? ………..
  • Du coup, demain, ma première petite pierre à l’édifice, ce sera : ……

Voilà, nickel.

Faire des bilans

Pour éviter que vous crouliez sous vos petites pierres (ou que vous vous ennuyiez), il faut faire des modifications d’objectifs. Du coup, le mieux c’est de noter le soir, comment ça s’est passé.

Ø Faites le bilan de votre journée une fois par jour

Ø Faites le bilan de votre semaine une fois par semaine

Ø Et ainsi de suite.

Basez votre rythme sur la réussite de vos objectifs 😊. C’est tellement plus agréable. Héé : si vous aboutissez à votre rêve ultime au bout de trois années plutôt qu’une, est-ce que quelqu’un viendra vous engueuler ? 😊 Non. Mais au moins avec les objectifs, vous savez vers où vous allez, vous avez une direction.

Aidez-vous du cadeau de ce blog : le calendrier 2018 des projets créatifs 🙂

 

La différence entre un rêve et un projet, c’est une date. Walt Disney

Le calendrier des projets créatifs est un outil qui vous donne une belle vue d’ensemble de vos avancées et objectifs.

=> Recevoir le calendrier des projets créatifs

calendrier

Il y’a un espace d’annotations et … Il est plein de citations pour vous encourager! 🙂

En le prenant, vous vous inscrivez au blog et serez avertie lorsqu’un nouvel article apparaît. Vous pouvez vous désabonner de cette option à tout instant.

femmes creatrices

Je vous souhaite de romantiser au mieux votre organisation 🙂

3) Terminer un projet, jusqu’à la fin, sans abandonner

idées

Attention,

Voici LA règle d’or :

Ne commencez pas quelque chose sans avoir terminé la précédente.

Si vous respectez cette règle, je vous assure que vous terminerez vos projets.

Prenons l’exemple des objectifs de la semaine. Vous avez comblé deux objectifs sur trois de votre semaine. Est-ce que le troisième objectif est important pour vous ? Si oui, prenez une semaine de plus pour son achèvement, mais ne passez pas à autre chose.

La satisfaction de terminer des petites choses vaut tous les trésors du monde. Félicitez-vous, soyez fière de vous, de votre avancement et surtout, de votre auto-écoute. 😊

4) Rester concentrée sur une action

idées

Bannissez le multi-tâche. Faire plusieurs choses à la fois est moins efficace qu’une après l’autre. Lorsque vous vous donnez à une tâche, faites-le à fond (coupez votre téléphone et le reste). Vous avancerez plus efficacement.

* Pratiquez la méditation assise améliore la concentration 😊 . *

5) Passer à autre chose lorsqu’un projet est conclu

Quand est-il temps de passer à autre chose ? Sujet délicat. Personne ne dira mieux que vous quand votre projet est achevé.

Une peinture n’est jamais finie. Elle s’arrête simplement dans des lieux intéressants. Paul Gardner

Par contre, si vous voulez un conseil, ne tombez pas dans le piège du perfectionnisme. C’est soit de la procrastination camouflée, soit un manque de recul, soit un manque de lâcher-prise… En tout cas, ça ne présage rien de bon. Faites des pauses pour éviter ce genre de situations 😊.

Ce qu’il faut retenir de l’article :

  • L’ordre : Classez par thème et dans un seul endroit toutes vos idées.
  • L’organisation : Donnez-vous des objectifs pour plusieurs périodes (un jour, une semaine, un mois, un trimestre, une année). Faites le bilan pour chacune de ces périodes.
  • L’achèvement : Ne commencez pas quelque chose sans avoir terminé la précédente.
  • La concentration : Lorsque vous vous donnez à une tâche, faites-le à fond.
  • La conclusion : Ne tombez pas dans les méandres du perfectionnisme.

Si vous avez aimé l’article, vous pouvez mettre un pouce bleu sur ma page FB et/ou commenter l’article ci-dessous ! Au plaisir les créatrices 🙂

  •  
    18
    Partages
  • 18
  •  
  •  
  •  
  •  

3 Comments

  • Lili dit :

    Je découvre vos articles et je suis conquise. Je pense que c’est ce qu’il me fallait à ce moment précis.
    Merci pour cela. Je garde en mémoire tous vos précieux conseils et surtout je note votre site pour pouvoir revenir dessus 🙂

    Belle journée à vous

    • Serena Carniel dit :

      Merci Lili, j’ai moi-même adoré ton article sur la femme moderne ( http://ladouceviedelili.com/nous-femmes-du-21-siecle/ ) qui tape tout à fait dans le mille. Nous avons énormément de possibilité en tant que femme actuellement.
      C’est en même temps un terrain de jeu gigantesque à tester, à explorer et créer et en même temps… un terrain qui peut nous donner un sentiment d’être submergée, perdue, multi-fonctionnelle et de devoir être parfaite sur tous les plans…
      Je pense qu’il y’a beaucoup de “vieux” fonctionnements qu’il faut abandonner pour gérer notre place de femme créatrice moderne 🙂
      Bref, un sujet sur lequel je pourrai blablater toute la nuit !
      Au plaisir de te relire et très heureuse de donner un petit coup de main dans “l’organisation” et j’espère dans d’autres choses encore 🙂

      Serena

      • Lili dit :

        Merci beaucoup Serena. Je suis ravie que mon article t’ai plus et qu’il soit en accord avec ce que tu penses.
        J’ai adoré le lire et y répondre d’ailleurs 🙂

        Oui, nous sommes submergées tellement nous voulons en faire mais il faut savoir connaitre ses priorités et surtout bien organiser ses journées et ses projets.
        Je suis encore dans l’organisation de mes journées, donc je prends le temps de faire convenablement les choses avant de plus avancer dans mes projets. Je pense que ces la clef. Et ce dont ton article m’a fait encore plus penser et valider cette idée.

        Je pense qu’il faut arrêter de vouloir être parfaite parce que nous le sommes déjà. La perfection englobe nos qualités certes mais nos défauts aussi. Car c’est avec ces défauts que nous avançons chaque jour et que nous apprenons. Sans eux, la perfection serait ennuyante 😉

        Alors n’ayons pas honte de ne pas toujours y arriver et de se laisser du temps pour tout. Car le temps, la patiente et l’organisation sont la clefs de toutes réussites.

        Belle journée à toi,
        Lili

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.