Mieux comprendre ses cycles menstruels pour s’épanouir dans sa vie créative

Par 19 juillet 2018S'épanouir
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

cycles menstruels

Mieux comprendre ses cycles menstruels pour s’épanouir dans sa vie créative

Si vous remarquez une certaine sensibilité par rapport à vos cycles menstruels, cet article est pour vous.  En général, les femmes qui sont sensibles à leurs cycles menstruels le ressentent le plus souvent durant la période des menstruations (ou juste avant).

Humeur changeante, susceptibilité, envies de chocolat, émotions en montagne russe, énergie baissante, ça vous dit quelque chose ?

article en lien : Qu’est-ce que je mets en place dans ma vie pour apaiser mes émotions?

Certaines femmes se sont sérieusement penchées sur la question, notamment Gaëlle Baldassari , coach au service du leadership des femmes ou Miranda Gray, auteure du livre « Lune rouge ».

La démarche est celle-ci : au lieu de vivre ses cycles en catimini, pourquoi ne pas en faire des alliés dans nos vies créatives ?

La vie créative est celle que l’on façonne nous-même, en s’écoutant au quotidien. Alors pour une femme, il y’a bien un moment où la question de ses cycles émerge. 

Article en lien : Ajouter pas-à-pas de la créativité dans nos habitudes

Commençons par le commencement : que peut nous apporter l’écoute de nos cycles menstruels ? Gaëlle Baldassari nomme quatre avantages.

Les 4 pouvoirs des cycles menstruels

cycles menstruels

Prendre en compte nos cycles menstruels dans notre vie créative présente quatre avantages majeurs.

  1. Comprendre ce que l’on vit et avoir accès à notre coaching interne

En fonction d’où l’on se situe par rapport à nos quatre cycles, nous n’aurons pas les mêmes élans d’énergie. Avoir conscience du cycle dans lequel nous nous trouvons, va nous réaligner avec notre coaching interne.

À tout moment, nous sommes capables de faire ce que l’on a décidé de faire. Il y’a juste des moments qui sont plus propices, où l’on sera « super compétente ». « Rien à perdre, tout à gagner », la situation que nous raffolons.

  1. Aller au bout de nos projets

Les quatre phases de nos cycles menstruels se renouvellent perpétuellement, ce qui aboutit à une autorégulation interne de notre énergie. Connaître cette alternance et en tenir compte nous permet de tenir dans la durée, sans s’épuiser.

  1. Gagner en confiance

Les « Je ne suis bonne à rien aujourd’hui. » vont beaucoup moins nous affecter car nous allons accepter ce qui vient, quand ça vient. Nous ne sommes pas des robots ; nous sommes des créatrices 😊. Gaëlle Baldassari parle ainsi des cycles menstruels comme une école « du lâcher-prise » ; lâcher-prise sur l’ordre de la to-do-list que nous avons conçue.

  1. S’aimer, gagner en relief

S’approprier ses cycles est également une occasion d’observer la vie sous les quatre point de vue différents. Cela enrichit notre personnalité avec du relief et de la profondeur.

Alors, prêtes à découvrir les quatre phases ? 😊

Si ce type de contenu vous intéresse, abonnez-vous à la page Facebook Femmes-créatrices, pour me suivre sur ce réseau-là.

Les 4 phases des cycles menstruels

On dit que les cycles menstruels de la femme sont semblables aux 12 cycles de la lune. A l’inverse, les hommes seraient liés au cycle solaire. 12 cycles lunaires équivalent à 1 cycle solaire ; cela explique aussi pourquoi les femmes sont plus « changeantes » et les hommes plus « constants ».

Voici les quatre phases des cycles menstruels afin de mieux utiliser nos ressources féminines.

Cycles menstruels : première phase ; la phase de pré-ovulation

cycles menstruels

Vous trouverez les articles d’ACTION, d’ORGANISATION de PRODUCTIVITÉ dans la catégorie “Créer” du blog (voir plan du site)

C’est la phase après les règles. Symboliquement nous la nommons « phase de la vierge » et nous l’associons à la saison du printemps.

L’énergie remonte à pic, nous retrouvons notre enthousiasme à faire les choses, les activités sportives sont également bienvenues. Nous arrivons à faire mille choses en même temps 😉.

Le plaisir de retrouver notre forme physique est là et nous affichons facilement notre sensualité (cela se voit dans le choix des vêtements plus proches du corps). Nous sommes plus tournées vers l’extérieur, nous sommes plus sociables.

C’est le bon moment pour FAIRE. nous nous rappelons de notre to-do-list et nous nous lançons à sa conquête.

C’est la période idéale pour sortir de sa zone de confort : OSER. Aller vers l’inconnu, se lancer dans l’action tant attendue.

C’est également une phase de renouveau, nous abandonnons ce que nous ne voulons plus.

Petit désagrément : Nous pouvons avoir un manque de patience envers notre entourage. Nous sommes moins tournées « famille », nous avons plus un désir de conquête.

Cycles menstruels : deuxième phase ; l’ovulation

cycles menstruels

Vous trouverez les articles d’INSPIRATION, de RENCONTRES en interview, de LIVRES dans la catégorie “S’inspirer” du blog (voir plan du site)

Symboliquement on la nomme « phase de la mère » et sa saison associée est l’été.

Nous sommes rayonnantes et attentionnées. C’est la période de fécondité ; la femme se tourne vers son côté maternel. Notre empathie nous mène vers les autres.

Nous sommes plus confiantes, les projets aboutissent grâce à nos pulsions créatrices, nous aimons nous exprimer.

Nous avons des pulsions sexuelles car c’est la meilleure période pour féconder. Nos vêtements peuvent avoir tendance à être plus amples, aux couleurs estivales et recouverts de bijoux.

C’est le bon moment pour ETRE ; prendre soin de soi, de sa famille, de son entourage. C’est également le bon moment pour faire des partenariats, souder une équipe.

Petit désagrément : Après la phase active précédente de pré-ovulation, nous pouvons avoir l’impression de nous ramollir. Ce n’est pas le cas : nous changeons juste de cycle.

Cycles menstruels : troisième phase ; la phase pré-menstruelle

cycles menstruels

Vous trouverez les articles de DÉVELOPPEMENT PERSONNEL, INTROSPECTION et ECOUTE DE SOI dans la catégorie “S’épanouir” du blog (voir plan du site)

C’est la période juste avant les règles, que l’on nomme la « phase de l’enchanteresse » et sa saison symbolique est l’automne.

Notre esprit est agité ; il fait part d’une grande créativité. Nous avons une bonne intuition, nous comprenons mieux les choses et les nouvelles idées émergent en rêve ou en réflexion.

Article en lien : Comment valoriser votre créativité pour vous démarquer?

Nous passons peu à peu vers l’introspection. Beaucoup d’idées, d’émotions émergent de nous, c’est le moment de les écouter.

Notre sexualité s’intensifie pour notre propre satisfaction personnelle. Nos vêtements sont plus sombres et doux.

C’est le moment de FAIRE. Bien que l’énergie descende, c’est le moment de NOTER ce qui émerge de nous ; notre créativité, nos intuitions, nos idées. C’est également la bonne période pour relever ce qui se passe moins bien dans le but de le transformer après.

Désagrément : C’est une période où l’énergie descend et nous avons tendance à voir le côté négatif des choses. Nous sommes plus irritables -voir colériques- et pointons les défauts.

Cycles menstruels : quatrième phase ; la phase de menstruation

cycles menstruels

Vous trouverez les articles de MOTIVATION, de VISUALISATION d’OBJECTIF, dans la catégorie “Se motiver” du blog (voir plan du site)

La période des règles est la « phase de la sorcière » et sa saison symbolique est l’hiver.

Notre rythme doit ralentir pour les règles, nos forces physiques diminuent.

C’est la phase d’introspection ; nous appréhendons une plus grande conscience entre nos énergies intuitives et intellectuelles. Notre ressenti intuitif est élevé et nous pouvons être très inspirées de ce qui nous entoure.

Notre ressenti est plus développé ce qui peut faciliter notre lien avec la nature.

On dit que l’énergie sexuelle s’épanouie dans la spiritualité et non au niveau corporel.

Pour plus de confort, nous pouvons mettre des vêtements plus amples.

C’est le moment d’ETRE. Nos règles marquent la fin d’un cycle, il est temps de lâcher ce qui est terminé. C’est le bon moment pour prendre du recul, de trier nos idées.

Nous écrivons la to-do-list du prochain cycle, en concordance avec nos aspirations. C’est une bonne période pour clarifier nos intentions et nos objectifs.

Désagréments : Notre force physique diminue et en plus de l’écoulement du sang, nous pouvons avoir des perturbations au niveau des intestins dues à l’hormone Prostaglandine.

Vous pouvez télécharger le calendrier 2018 des projets créatifs qu’offre ce blog, afin d’y inscrire vos cycles. En même temps, vous serez prévenue lorsqu’un nouvel article apparaîtra sur le blog.

Ce qu’il faut retenir de l’article

Il n’y a pas de loi figée et les cycles menstruels ne sont pas les seuls facteurs à influencer nos humeurs et notre énergie (heureusement).

Utilisons-les à notre avantage. Ils sont là pour rappeler que les choses changent ; nos envies, nos humeurs, notre énergie, notre sexualité.

Prendre conscience des grandes tendances nous permet de :

  1. Comprendre ce que l’on vit et avoir accès à notre coaching interne.
  2. Aller au bout de nos projets sans s’épuiser.
  3. Gagner en confiance et lâcher prise sur le « perfectionnisme ».
  4. S’aimer, gagner en relief et en profondeur.

Il y’a quatre phases :

  1. La phase de pré-ovulation : phase active, idéale pour sortir de sa zone de confort.
  2. La phase d’ovulation : phase plus passive, idéale pour se tourner vers les autres.
  3. La phase prémenstruelle : phase active, idéale pour noter ses idées et les choses que l’on ne veut plus.
  4. La phase de menstruation : phase passive, idéale pour clarifier nos intentions et nos objectifs.

Je vous invite à aller voir la BD d’Armella, qui illustre cela super bien.

Merci à Christelle du blog pour ses explications à propos du livre de Miranda Gray.

Vous pouvez également me suivre sur ma chaîne Youtube si vous aimez le contenu en vidéo.

Je vous souhaite de belles introspections et de belles découvertes de votre cycle 🙂

  •  
    28
    Partages
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  

Donnez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.