Libérer son potentiel créatif #CoupDeGueule

Par 5 février 2018Se motiver
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

potentiel

Moi je vois ça et je pète la forme. après 3 – 4 vidéos comme ça à danser seule dans mon atelier, je me dis, bon, Sese, il est temps d’écrire ton article.

De quoi s’agit-il déjà ? ah oui, le potentiel.

Pourquoi si tu as envie de faire comme lui, de t’exprimer tranquille, à ta façon … tu ne le fais pas?

Pourquoi quand il y a des frissons qui te parcourent et qui te murmurent ” vas-y, c’est ça” et ben toi, tu t’assoies et t’attends que ça passe?

Et franchement, je ne suis pas la seule. Si il y avait un peu moins de trous-d*-c*l à tout critiquer, on n’en serait pas là. La rue serait pleine d’artistes, pas pour demander de la tune, mais juste pour S’AMUSER. VIVRE.

Ah ben tiens, voilà que je jette la faute sur les autres, parce que je n’ose pas. Facile. Et surtout inutile. ça ne fait pas avancer le schmilblick comme on dit chez nous ( = ça ne fait pas avancer les choses).

Plus sérieusement, pourquoi n’exprimons-nous pas plus notre potentiel ?

Déjà, le potentiel c’est quoi?

potentiel

Frêne

Notre potentiel , ce sont toutes les ressources que nous avons en nous, utilisées ou non (à ce propos, voir l’article Identifiez vos talents grâce à une méthode stupéfiante).

Pour la métaphore, une graine d’à peine 2 cm a le potentiel de devenir un bel arbre. Pour cela, il lui faut toutes les conditions « extérieures » : l’eau, l’air, la terre et le soleil. La bonne dose chacune : ni trop, ni trop peu.

Je veux voir les autres exprimer leur potentiel et je veux voir exprimer le mien.

Pourquoi ? Déjà, la rue serait plus sympa.

Oui mais sérieusement, parce qu’une personne souriante et pleine d’optimisme est agréable à voir. Elle nous donne de l’énergie ! Parce qu’une personne qui écoute ses besoins et qui s’intéresse à elle, incite les autres à le faire aussi, naturellement.

Parce que nous y avons toutes droit, c’est la clé de nos vies, chacune à notre façon et chacune à notre rythme. (voir l’article Métaphore pour soulager son moral en période de rush)

Les blocages qui nous empêchent d’exprimer notre potentiel

potentiel

Pin

Dans le lancement de tout projet créatif, accompagné de développement personnel ou non, des blocages apparaissent souvent contre notre gré.

Ce sont ces blocages qui nous empêchent de franchir le pas et ça, ça nous concerne. PAS les autres. Les autres, c’est un prétexte pour ne pas se lancer. Les autres, renvoient à nos propres blocages. Donc, les autres, c’est une CHANCE pour regarder ce qu’il se passe en nous. Y compris papa/maman.

Nos pensées profondes, principales sources de blocages

potentiel

Fougère

Concrètement, nos blocages proviennent uniquement de nos pensées, nos croyances.

Chacune d’entre nous réagit différemment à une situation, c’est bien la preuve que la situation ne détermine pas les pensées que nous en avons.

Par contre, le pouvoir des pensées sur notre potentiel est énorme.

Selon le conférencier Joe Dispenza, nous avons 60.000 pensées par jour et 90% de ces pensées sont les mêmes que la veille. Nous utilisons donc uniquement 10% de nos pensées pour agir autrement.

Qu’avons-nous donc comme pensées dans les 90% ? Des pensées importantes, car ce sont elles qui façonnent notre personnalité, qui nous poussent à agir ou non.

Le fait qu’elles soient répétitives, les encrent en nous, depuis des années, quotidiennement.

Malheureusement, il y a des pensées néfastes à notre développement car elles sont négatives. Des pensées comme « Je vais rater » ou « personne ne peut m’aimer » sont douloureuses et nous dévient ( – du verbe dévier : dé-vie. = qui nous détourne de la vie. Beau ça) de notre destin heureux.

Liste d’exemples de pensées qui bloquent notre potentiel de s’exprimer

potentiel

Hêtres

Dans la liste ci-dessous, j’ai mis une quinzaine d’exemples de pensées limitantes (entre autre tirés du livre ” Libérez votre créativité ” de Julia Cameron ).

Dites-vous : « Si je lâchais mon plein potentiel » et puis la phrase en exemple. A vous de voir ce que « lâcher votre potentiel » veut dire pour vous, aujourd’hui. Vous lancer dans un projet mis de côté depuis des années ? Un voyage ?

Y-a-t-il des phrases qui vous correspondent? :

« Si je lâchais mon plein potentiel » :

  • Je n’arriverais pas à gérer ma nouvelle liberté et je ferais des exagérations.
  • Je n’aurais pas d’assez bonnes idées pour garder le cap.
  • Je n’aurais jamais vraiment d’argent.
  • Je ferais un travail de fou pour très peu de satisfaction.
  • C’est trop tard : je suis trop vieille pour devenir ce que je voulais.
  • Je vais me sentir mal parce que je ne mérite pas le succès.
  • Je contrarierais ma mère et/ou mon père qui souhaitent autre chose pour moi.
  • Mon/ma compagnon/compagne va me quitter.
  • Je blesserais ma famille et mes amis.
  • Je devrais être seule.
  • Je ferais du mauvais travail sans m’en rendre compte et j’aurais l’air d’une débile.
  • Je me mettrais trop de pression.
  • Je n’aurais pas toutes les ressources, le matériel nécessaire.
  • Je manquerais de volonté.
  • Je suis trop maigre, trop grosse, trop petite ou trop grande

(Pour certains des blocages, l’article Apprécier ses défauts en tant que compétences pourrait vous intéresser)

Si aucun exemple ne vous concerne, inspirez-vous de la liste afin de vous rapprocher de vos vraies pensées. Notez-les sur une feuille.

S’apercevoir de nos pensées limitantes, un premier pas vers notre potentiel

Jeunes pouces (?)

S’apercevoir que 1) nos pensées ont du pouvoir sur notre vie et que 2) il y en a qui nous empêchent d’avancer est un fameux cap. Un premier cap. Le prochain cap, (l’article qui suit celui-ci) portera sur “Comment transformer ses pensées ?”, afin que notre cerveau retienne autre chose.

Ce qu’il faut retenir de l’article

  • Le potentiel sont les ressources qu’il y a en nous, exprimées ou non.
  • Il y a des pensées limitantes qui impactent négativement la libération de notre potentiel.
  • Le courage dans un premier temps, à repérer nos pensées, se paye au centuple.
  • Cela se fait avec beaucoup de douceur et de compréhension.

Si vous avez aimé l’article, vous pouvez mettre un pouce bleu sur ma page FB et/ou commenter ci-dessous.

  •  
    18
    Partages
  • 18
  •  
  •  
  •  
  •  

Donnez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.