Comment savoir quand notre projet de vie nécessite de passer à l’étape supérieure ?

By 24 juillet 2017Se motiver
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

projet de vieVotre projet avance pépère, vous êtes assise sur la petite routine installée … Confort et bonnes dispositions sont présents :).

Et si c’était le moment de passer à l’étape supérieure, comment pourriez-vous le savoir ?

Quels sont les signes qui vous le montrent ? J’en connais un flagrant.

Je l’appelle « le coming out » de la création.

Un soir, après avoir mangé un bon repas, sans aucune raison apparente, paf, une petite crise de blues. Le blues, cet état de mélancolie, ce moment d’impuissance et d’isolement. Que se passe-t-il ? Je réponds pourtant bien à tous mes besoins, j’ai « bien fait mes devoirs », ma situation actuelle est le résultat de ce que j’ai bâti jour après jour.

L’histoire peut s’arrêter là car en effet, tout est paisible : il y a eu des heures de travail derrière pour en arriver à ce beau tableau.

Les besoins à assouvir sont assouvis, les buts à atteindre sont atteints. En fonction de la situation de départ et du résultat obtenu, il a fallu se donner à la tâche.

Si vous ressentez de la tristesse/de l’angoisse par rapport à un projet alors que tout allait bien jusqu’ici : ne vous blâmez pas.

C’est peut-être parce que vous êtes appelé à passer une nouvelle étape. Vous le savez au fond, c’est votre ventre qui vous le dit mais vous n’osez pas « faire ce truc » qui risque de vous mouiller ou de casser tout le travail accompli jusqu’ici.

Pour mettre des images sur ce syndrome voici un exemple de projet  de vie:

1. Petit poussin dans son œuf

Il a toute la place, c’est merveilleux, l’environnement est parfait pour lui. Il sait ce qu’il doit faire : son projet est de rester bien au chaud et de manger toute la quantité qu’il y a autour de lui. Il engorge énormément d’informations, de rencontres, d’expériences, de voyages, …

projet de vie

Le poussin grandit dans son œuf

2. Le poussin grandit et bâtit son terrain

Il cherche son confort ; que ce soit à travers le choix d’un lieu de vie, une situation financière stable, le choix de son compagnon_sa compagne, de son métier … Il grandit et mange beaucoup, c’est le paradis!

projet de vie

Le poussin se forme petit à petit

3. Le poussin pleure parce qu’il a mal au corps

Il se sent “oppressé”, à l’étroit. Il ne comprend pas “ce qu’il a fait de mal” pour en arriver là. Tout était parfait et il a bien fait tout ce qu’on attendait de lui jusqu’à présent. Seulement voilà, la situation n’est plus idyllique, il se sent à l’étroit.

projet de vie

Le poussin touche les parois de l’oeuf

4. Le poussin comprend qu’il doit passer à l’étape suivante qu’il ne connaît pas

Il a deux solutions : soit il attend que la douleur passe, soit il commence dès maintenant à chercher, tester. La douleur/son sentiment de manque va le pousser à faire quelque chose d’inimaginable pour lui… “ A mon stade, je dois taper encore et encore sur les limites que je me donne. Faire confiance à la vie, sachant qu’elle est beaucoup plus que ce que je me suis imaginé à présent.”

projet de vie

Le poussin est à l’étroit

Votre blues, vous appelle à voir les choses en GRAND

Visiblement, tout ce que vous avez bâti jusqu’à présent n’est peut-être au fond que la base pour construire la suite. Evidemment, elle est super importante et félicitez-vous, remerciez l’univers d’avoir la chance d’être à ce stade !

C’est magnifique, mais visiblement, votre ventre vous appelle à pousser une nouvelle porte vers l’inconnu, tout simplement.

C’est le moment de sortir ce rêve mis au placard depuis trop longtemps.

De faire ce plongeon, prendre ce risque, se faire confiance, se lancer.

Vous pouvez vous imaginez des plannings pour vous rassurer (et c’est recommandé !) mais la vérité, c’est qu’il y a un moment, où c’est votre ventre qui tient les commandes.

L’inconnu c’est l’inconnu, et tant que vous n’avez pas tapé dedans, toutes les théories, stratégies, crêpage de chignon sont vains !

projet de vie

Le poussin est dans le monde

Je vous souhaite de beaux avancements, de belles idées à créer et d’oser passer les caps qui sont bons pour vous.

Bon courage et beaucoup de succès les poussins 🙂

Vous appréciez l’article? Smile Pour que je puisse le savoir, n’hésitez pas à cliquer sur le pouce bleu et/ou le partager.

Illustrations : © haplosciences 2000

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

One Comment

  • lorreyte dit :

    Ton analogie du poussin est très parlant. Bravo ! pour cet article qui résume très bien le besoin naturel du changement perpétuel. Vivre le moment présent et s’adapter à nos envies du moment.”Vivre en intégrant ses peurs pour continuer à avancer.”

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.